Tags
Language
Tags

Michel Brunet, "La France impériale et la Nouvelle-France: Un regard neuf sur 1759"

Posted By: TimMa
Michel Brunet, "La France impériale et la Nouvelle-France: Un regard neuf sur 1759"

Michel Brunet, "La France impériale et la Nouvelle-France: Un regard neuf sur 1759"
2022 | ISBN: 2896333967 | Français | EPUB | 353 pages | 0.4 MB

Ce livre nous raconte pour la première fois les dernières années du régime français en terre d’Amérique, du point de vue des hommes et des femmes qui, avec un courage et une détermination admirables, ont peuplé, défriché, exploré et défendu le vaste territoire revendiqué alors par la France. En particulier, c’est à l’énergie, l’endurance et, oui, l’héroïsme des femmes que l’on doit la survie du fait français en Amérique – 1 500 femmes, plus précisément, qui sont les ancêtres de tous les descendants des colons français arrivés en Nouvelle-France entre 1608 et 1763.
Mais alors même que ceux qu’on appelait alors « les Canadiens » n’étaient que 10 000 pour occuper et défendre un territoire qui s’étendait de la vallée du Saint-Laurent au golfe du Mexique, les treize colonies, au sud, avec l’appui massif de l’Angleterre, fondaient Boston, New York, Philadelphie, Pittsburg et Baltimore. La tragédie de la Nouvelle-France fut que la France, loin de fournir à ses sujets tous les moyens nécessaires pour asseoir sa présence sur le continent Américain – une cause qu’ils défendirent jusqu’au bout de leurs forces – les renia sans hésitation, renonçant à ses prétentions sur tout le continent en échange des bancs de morue entourant les îles de Saint-Pierre et Miquelon, et leur laissant la tâche colossale de se forger, seuls, un destin en Amérique du Nord. La France impériale et la Nouvelle-France se veut un hommage à leur réussite.


Michel Brunet a effectué une longue carrière au ministère des relations internationales du Québec et a occupé de nombreux postes à l’étranger .
À travers de nombreuses recherches auprès d’historiens, il s’est pris de passion pour expliquer les politiques coloniales de la France et de l’Angleterre envers ces Canadiens français « otages de ces grandes puissances » .
« Je ne suis pas un historien, mais j’apporte un autre éclairage sur la politique impériale de la France et de l’Angleterre au sujet de la Nouvelle-France de 1759 à 1841 ».