Subcategories

Sean LENNON - Friendly fire (Oct 2006)

Posted By: galmuchet
01. Dead Meat
02. Wait for Me
03. Parachute
04. Friendly Fire
05. Spectacle
06. Tomorrow
07. On Again, Off Again
08. Headlights
09. Would I Be the One
10. Falling out of Love

52.8 Mb
http://rapidshare.de/files/36794099/les_nonnes_en_feu_par_gal_mu_chet.rar.html
No Pass



L'avis de la Fnac
Tout fils de John qu'il est, Sean Lennon n'a pas le monde à ses pieds. Cette situation lui sied à merveille. Pressentis pour produire ce second album solo après le rafraichissant "Into The Sun" de 1998, Phil Spector puis Nigel Godrich ont finalement laissé Sean se débrouiller et personne ne s'en plaindra. Livré à lui même et avec l'aide d'amis musiciens ou acteurs célèbres mais moins que lui (Bijou Phillips, Asia Argento, Jon Brion, Matt Chamberlain…), il a mené à bien ce projet ambitieux d'enregistrer une dizaine de chansons remarquables, de les mettre toutes en clips audacieux et de proposer l'ensemble sous la forme d'un copieux CD/DVD. Au plan musical, même s'il ne peut pas renier ses origines, on remarquera que plusieurs de ces chansons faussement douces, intelligemment écrites et arrangées sans tapage (beaucoup de guitare sèche, une rythmique sobre, des cordes pour souligner quelques traits) font songer à Paul McCartney, période premiers albums solo, que son père, justement, à bien connu.
"Friendly Fire", "Tomorrow"ou "Falling Out Of Love", par exemple, sonnent plus Macca que Lennon, à l'inverse de "Dead Meat", "Parachute" ou "Spectacle". Mais réduire les influences de Sean à ses deux influences qui, finalement, sont les mêmes que celles de la plupart des songwriters dignes de ce nom, serait lui faire offense. La force de "Friendly Fire" réside dans sa forte identité, celle d'un artiste unique qui s'est trouvé en passant naturellement la trentaine. Quant aux vidéos dans lesquelles il a adoré se mettre en scène, elles résonnent de l'oeuvre de sa mère, Yoko Ono, artiste conceptuelle d'abord, à laquelle il fait un joli clin d'oeil dans le dessin animé de "Would I Be The One", seule reprise de ce CD/DVD (il s'agit d'une chanson peu connue de Marc Bolan). Au final, "Friendly Fire", à écouter et regarder, est remarquable en tous points et s'impose comme l'un des trois meilleurs albums pop de 2006. Bon sang ne saurait mentir