Subcategories

THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION

Posted By: Amla


THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION


THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION

Editeur : 2K Games
Développeur : Bethesda Softworks
Type : Jeu de Rôle
Sortie : 24 mars 2006
Format : ISO PC
Langue : Français
WINRAR ARCHIVES : 43 x 95,78 Mb + 1 x 2,29 Mb


L'Empire est sur le point de s'écrouler, les portes d'Oblivion s'ouvrent et les démons envahissent le pays. Vous devez à tout prix retrouver l'héritier du trône et découvrir le funeste complot qui menace de détruire Tamriel.

Vivez une autre vie dans un autre monde :
Créez des personnages sorties de votre imagination, du noble guerrier au sinistre assassin et faites-les agir.

Une nouvelle génération de graphismes :
Des visuels incroyables, des villes, des cachots et des forêts très réalistes.

Combats et magie à la première personne :
Un tout nouveau système de combat et de magie pour une expérience de jeu de rôles inédite.



THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION



Je suis à l'extérieur, libre. La pluie s'abat sur ma pauvre carcasse encore emmêlée dans des habits d'ancien prisonnier. L'empereur est mort, il a emporté avec lui ses souvenirs d'un troisième âge qui touche désormais à sa fin. Les leçons d'histoire de certains livres célèbres m'ont appris que la fin d'une ère est l'amorce favorite du déclin d'un monde ou d'un empire. Au loin l'horreur a déjà commencé à percer les brèches qui le conduiront vers ce monde à la beauté sans pareille. J'ai une vieille épée, une torche et quelques pièces, mais je veux le défendre ce monde, oh oui. Dans une heure, j'aurai oublié la pluie et ma vieille lame mais, dressé devant mes ennemis, j'aurai encore le feu de ma torche, se mêlant à celui d'un grand portail brûlant désirs et rêveries. Oblivion, mesdames et messieurs, est une montagne dont l'ascension est à la portée de tous.

THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION


Née au milieu des années 90, la série Elder Scrolls a connu trois gestations différentes, mais le propos de Bethesda est toujours resté le même : réunir exhaustivement toutes les composantes d'un RPG PC pour les fondre dans un même univers, gigantesque mais cohérent. C'est aux restants d'hermétisme dont pouvait être taxé Morrowind que Bethesda s'est attaqué. Pris d'une volonté de démocratiser son oeuvre dans les chaumières de tous les joueurs PC et Xbox 360, le jeu dispose d'accroches bien plus travaillées.

THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION


Le chapitre d'introduction, l'évasion, est à ce titre admirable car, en sus de constituer un tutorial qui ne pose que les premiers principes et n'empiète en rien sur la pouvoir de découverte propre à la série, il se révèle surtout en véritable déclencheur dramatique ou se mêlent Tolkien, Shakespeare et Excalibur, références que l'on retrouvera tout au long du passionnant scénario. Le cheminement du jeu est à l'image de ces deux orientations : intensif et cohérent. Cyrodiil est ainsi moins vaste que Morrowind mais ses donjons sont plus grands et plus variés, comptant parfois 4 étages différents. Les quêtes secondaires sont plus longues et nécessitent l'accomplissement d'un grand nombre d'étapes, toujours très correctement liées entre elles. Mieux, les scénaristes se jouent souvent de nous, par exemple : une quête demande d'espionner un individu. Déçu par la facilité apparente de cette filature, je commençais déjà à baîller quand la conclusion m'apprend finalement que le suspect, conscient de ma présence tout du long, m'a sciemment tendu un piège.

THE ELDER SCROLLS IV : OBLIVION


Liens :

http://rapidshare.de/files/37080590/Oblv.part01.rar.html
http://rapidshare.de/files/37082209/Oblv.part02.rar.html
http://rapidshare.de/files/37083879/Oblv.part03.rar.html
http://rapidshare.de/files/37085635/Oblv.part04.rar.html
http://rapidshare.de/files/37087433/Oblv.part05.rar.html
http://rapidshare.de/files/37089207/Oblv.part06.rar.html
http://rapidshare.de/files/37091114/Oblv.part07.rar.html
http://rapidshare.de/files/37092995/Oblv.part08.rar.html
http://rapidshare.de/files/37094629/Oblv.part09.rar.html
http://rapidshare.de/files/37096253/Oblv.part10.rar.html
http://rapidshare.de/files/37097952/Oblv.part11.rar.html
http://rapidshare.de/files/37099916/Oblv.part12.rar.html
http://rapidshare.de/files/37101941/Oblv.part13.rar.html
http://rapidshare.de/files/37104124/Oblv.part14.rar.html
http://rapidshare.de/files/37106250/Oblv.part15.rar.html
http://rapidshare.de/files/37108566/Oblv.part16.rar.html
http://rapidshare.de/files/37110684/Oblv.part17.rar.html
http://rapidshare.de/files/37112956/Oblv.part18.rar.html
http://rapidshare.de/files/37115050/Oblv.part19.rar.html
http://rapidshare.de/files/37118109/Oblv.part20.rar.html
http://rapidshare.de/files/37120193/Oblv.part21.rar.html
http://rapidshare.de/files/37122158/Oblv.part22.rar.html
http://rapidshare.de/files/37124069/Oblv.part23.rar.html
http://rapidshare.de/files/37126101/Oblv.part24.rar.html
http://rapidshare.de/files/37128204/Oblv.part25.rar.html
http://rapidshare.de/files/37130211/Oblv.part26.rar.html
http://rapidshare.de/files/37132206/Oblv.part27.rar.html
http://rapidshare.de/files/37134155/Oblv.part28.rar.html
http://rapidshare.de/files/37136079/Oblv.part29.rar.html
http://rapidshare.de/files/37137938/Oblv.part30.rar.html
http://rapidshare.de/files/37186210/Oblv.part31.rar.html
http://rapidshare.de/files/37187419/Oblv.part32.rar.html
http://rapidshare.de/files/37188686/Oblv.part33.rar.html
http://rapidshare.de/files/37190004/Oblv.part34.rar.html
http://rapidshare.de/files/37191315/Oblv.part35.rar.html
http://rapidshare.de/files/37192700/Oblv.part36.rar.html
http://rapidshare.de/files/37194164/Oblv.part37.rar.html
http://rapidshare.de/files/37195675/Oblv.part38.rar.html
http://rapidshare.de/files/37197251/Oblv.part39.rar.html
http://rapidshare.de/files/37198965/Oblv.part40.rar.html
http://rapidshare.de/files/37200658/Oblv.part41.rar.html
http://rapidshare.de/files/37202389/Oblv.part42.rar.html
http://rapidshare.de/files/37204146/Oblv.part43.rar.html
http://rapidshare.de/files/37204211/Oblv.part44.rar.html



Pochette + Crack + Fichier MD5

http://rapidshare.de/files/37205767/OBLV.rar

Pass : A5M4L3A1


NO MIRROR PLEASE